Coronavirus 2019-nCoV : réseaux sociaux alarmistes et informations erronées

FRANCE 3

Alors que le bilan du coronavirus 2019-nCoV s'alourdit, France 3 a voulu rétablir quelques vérités dans le flot d'informations diffusé sur les réseaux sociaux.

Dans les Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence, 80 rapatriés de Wuhan (Chine) ont été placés en quarantaine. Mardi 4 février, une réunion d'information s'est tenue dans la commune pour rassurer les habitants. Sur les réseaux sociaux, des pseudo informations sur le coronavirus 2019-nCoV alimentent la psychose. "Je vais annuler ma commande provenant de Chine", peut-on lire sur Twitter. "Avec ce virus, évitez d'aller manger au restaurant chinois", lance un autre internaute.

Rassurer les Français

Pour désengorger le 15, un numéro vert a été mis en place par le ministère de la Santé. Mercredi, un chef d'entreprise téléphone, car ses salariés refusent de toucher un colis provenant de Chine. Un agent le rassure à l'autre bout du fil : le virus ne résiste pas à l'air libre. De son côté, le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) souhaite des réseaux sociaux plus de responsabilité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne