Coronavirus 2019-nCoV : les restaurants asiatiques souffrent de la baisse de fréquentation

FRANCEINFO

À cause des préjugés liés au coronavirus 2019-nCoV, les clients désertent les restaurants asiatiques en France, au grand dam des restaurateurs.

Dans un restaurant chinois du 13e arrondissement de Paris, c'est une journée plutôt calme, comme les journées précédentes, et comme toute la semaine d'ailleurs. "Il y a eu une diminution du nombre de clients ces derniers jours, environ 40%. Normalement, on est ouvert jusqu'à 23 heures, on arrive à avoir des clients assez tard. Mais, en ce moment, il n'y a plus personne à 21h30", affirme Chee-Minh Chow, cuisinier au restaurant Fleurs de Mai.

Calme plat dans les restaurants chinois

Pour le cuisinier, il n'y a pas de doutes. Cette baisse de la fréquentation est liée au coronavirus 2019-nCoV et aux préjugés des clients sur la maladie. "C'est vraiment fou que les gens croient n'importe quoi. Je suis vraiment déçu", regrette Chee-Minh Chow. Même constat à Ca Phe Broc Ouest, un restaurant vietnamien. "Je me suis dit que c'était bizarre cette baisse de clientèle mais je ne savais pas la cause. Moi je me suis dit que c'était la concurrence. J'ai envoyé mon fils, qui m'a dit que c'était calme là-bas aussi. On est en France depuis toujours, on ne voyage pas, pourquoi les clients auraient peur de nous ?", précise Marie Pham, la patronne.

Vous êtes à nouveau en ligne