Coronavirus 2019-nCoV : attention à la désinformation

FRANCEINFO

Une lettre alertait sur une quarantaine jugée défaillante au centre de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Les autorités ont démenti ces fausses informations qui pouvaient semer le doute chez certains.

Les autorités françaises ne doivent pas seulement combattre le Coronavirus 2019-nCoV mais aussi la diffusion de fausses informations. Au centre de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où sont confinées les personnes revenant de l'étranger pouvant être potentiellement porteuses du virus, une lettre affirmait que la quarantaine mise en place n'était pas optimale.

Le préfet s'exaspère

Ce message assurait que la "sécurité des habitants ne peut pas être garantie" en raison notamment de "la présence de nombreux animaux potentiellement transporteurs du virus". Lors d'un point presse, les auteurs de cette lettre ont été confrontés aux autorités locales. Ils se sont attiré (verbe pronominal suivi d’un COD) les foudres de Pierre Dartout, préfet de Provence-Alpes-Côte d'Azur qui réfute ces accusations. Il a par la suite détaillé les mesures prises pour assurer la sécurité de la population, rassurant des locaux qui se posaient jusqu'ici des questions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne