Contrôle technique, pollution, don du sang... Nos réponses à vos questions pendant le confinement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours la cellule vrai du faux de franceinfo répond à vos questions que vous nous posez avec le #OnVousRépond.

Alors que le confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus se poursuit en France, les centres de contrôle technique restent ouverts. Si vous aviez rendez-vous et que vous ne pouvez pas le reporter, vous avez le droit de vous y rendre. Il faut évidemment avoir sur vous une attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case "déplacements pour effectuer des achats de première nécessité". 

>>> Suivez notre direct sur l'épidémie de coronavirus 

Si vous ne pouvez pas faire votre contrôle technique dans les temps, rassurez-vous vous n’allez pas recevoir d’amende. Un délai supplémentaire de trois mois est accordé aux propriétaires de véhicules légers et 15 jours pour les véhicules lourds. Ce délai vaut aussi pour les contre-visites.

Le confinement fait baisser la pollution 

La qualité de l’air s’est améliorée parfois de manière très spectaculaire depuis le début du confinement. Par exemple les concentrations en dioxyde d’azote, principalement liées au trafic routier, ont chuté de 50% en Bretagne, en Auvergne-Rhône-Alpes ou encore en Île-de-France selon la fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air. En région parisienne, la qualité de l’air s’est même améliorée de 20 à 30% selon l'association de surveillance Airparif qui assure qu'il s'agit d'une situation inédite en 40 ans de mesure dans la région. Des baisses similaires avaient déjà été observées dans les autres pays confinés comme en Chine, en Italie ou encore en Espagne. 

Cependant, cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de pollution. Le niveau de particules fines a du mal à baisser notamment à cause de la météo printanière et du chauffage, qui a été beaucoup allumé, depuis le début du confinement. 

On manque de dons du sang

Donner son sang reste autorisé pendant le confinement. L'Établissement français du sang a même lancé un appel aux dons la semaine dernière pour les personnes qui n’ont pas été malades durant les 15 derniers jours. 

Cependant, pendant le confinement, la collecte change un peu. Il faut désormais prendre rendez-vous avant de se déplacer en n’oubliant pas son attestation où l’on peut cocher la case "déplacement pour motif de santé". Enfin, il n’y a aucun risque à donner ou à recevoir une transfusion durant l'épidémie de coronavirus puisque le sang, après un don, est systématiquement décontaminé. 

Vous êtes à nouveau en ligne