Consommation d'alcool interdite sur les bords du lac d'Annecy : les ponts de l'Ascension et de la Pentecôte "sont de vrais tests", estime le maire

Des promeneurs sur les bords du lac d\'Annecy.
Des promeneurs sur les bords du lac d'Annecy. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Jean-Luc Rigaut, maire UDI d'Annecy, rappelle aussi que le "port du masque" dans l'espace public n'est pas "le permis de tout faire".

La consommation d'alcool est interdite sur décision préfectorale sur les bords du lac d'Annecy en Haute-Savoie. "Il fallait prendre quelques mesures de précaution pour éviter toute difficulté" comme des regroupements, a expliqué Jean-Luc Rigaut, le maire UDI d'Annecy, mardi 19 mai sur franceinfo. "C'est très tentant, indique l'édile. On est à la veille d'un week-end de l'Ascension. Le lac d'Annecy est très attractif et il fait beau."

Les ponts de l'Ascension et de la Pentecôte "sont de vrais tests", a poursuivi l'élu. "Nous avons mis en place avec beaucoup de pédagogie, des panneaux d'information au bord du lac et sur les plages pour justement interdire ces regroupements", détaille Jean-Luc Rigaut. 

Il y aura la vigilance et des contrôles coordonnés de la police municipale, de la police nationale et de la gendarmerie pour les extérieurs du lac.Jean-Luc Rigautà franceinfo

 En plus de la pédagogie, "il y aura sanctions mais surtout pour les récidives", a expliqué Jean-Luc Rigaut. "Les personnes peuvent venir une fois et ne pas savoir. Mais ceux qui recommencent deux heures après, c'est répréhensible" Le maire d'Annecy s'appuie sur l'expérience du confinement : "On a fait des contrôles et en moyenne il y avait 2% de contraventions. Je crois que c'est toujours le même taux. C'est toujours le taux de ceux qui ne respectent pas les règles."

"J'ai voulu que l'on puisse réutiliser le lac. Les Annéciens aiment leur lac et pratiquer des activités nautiques, la pêche, le pédalo, le paddle et également les transports de bateaux. Mais il fallait le faire dans le cadre des mesures de distanciation. Donc les pages sont restées interdites. On peut s'y promener, marcher. On ne peut pas s'y regrouper ou pique-niquer". Pour le maire d'Annecy, il faut faire "confiance aux habitants" .

On a besoin d'eux pour qu'ils respectent ces règles si on veut tous s'en sortir positivement. D'où un appel très fort de respecter les mesures barrières, les règles établies, pour avoir plus de libertés. Jean-Luc Rigautà franceinfo

L'élu ajoute aussi que le port du masque "c'est vraiment lorsque la distanciation sociale est impossible" comme "dans les transports en commun, dans les lieux publics". "Le permis de port du masque n'est pas le permis de tout faire", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne