Consommation : ces Français qui tentent de vivre en autosuffisance

FRANCE 2

Avec le confinement, les Français sont très nombreux à avoir changé leurs habitudes de consommation. Certains se sont même lancés sur la voie de l'autosuffisance en produisant ce qu'ils mangent.

Il a tout quitté il y a deux ans et demi, son travail à La Défense (Hauts-de-Seine) et son appartement en banlieue parisienne, pour vivre au milieu de ce lopin de terre au cœur du Tarn et retrouver le goût des aliments. "Il n'y a aucun magasin qui fournit des choses comme ça", se réjouit Brian Ejarque, en savourant une mûre sauvage. "J'ai vraiment l'impression de manger du soleil parce qu'il n'y a pas d'intermédiaire et je sais comment je l'ai fait pousser", explique le néo-autonomiste.

Il peut déjà se nourrir en partie de son jardin

Avec 40 000 euros d'investissements, il a acheté son terrain, installé des panneaux photovoltaïques et un système pour reccueillir et filtrer l'eau de pluie. Il a transformé peu à peu une terre aride en forêt fruitière. "Mon but, c'est de fabriquer mon huile végétale et aussi de produire mon lait végétal", confie l'ancien Francilien. Le tout au prix d'une labeur de 15 à 20 heures par semaine. Beaucoup de plantes ne sont pas encore à maturité, mais il peut déjà se nourrir en partie de son jardin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne