VIDEO. Confinement : "Le télétravail n'est pas une option", assure la ministre du Travail Elisabeth Borne

Le télétravail doit ainsi être mis en place "cinq jours sur cinq" pour les travailleurs qui le peuvent. 

Le télétravail doit se généraliser en France. C'est le message de la ministre du Travail, jeudi 29 octobre. "Le télétravail n'est pas une option, cette obligation sera inscrite dans la nouvelle version du protocole nationale en entreprise", a indiqué Elisabeth Borne, en marquant certaines différences avec les modalités prévues lors du premier confinement du printemps.

"Cinq jours sur cinq"

"Nous devons tout faire pour éviter de connaître une chute de l'activité économique aussi brutale qu'au printemps dernier, a indiqué la ministre du Travail en préambule. Contrairement au printemps dernier, nous sommes mieux armés face à l'épidémie (…) Néanmoins, nous devons encore réduire les interactions sociales. Dans toutes les entreprises, les travailleurs dont les activités peuvent être réalisées à distance, doivent télétravailler."

La ministre a aussi donné quelques précisions sur les modalités de travail pendant le confinement. Le télétravail doit ainsi être mis en place "cinq jours sur cinq" quand cela est possible. D'autres aménagements sont possibles, tout en limitant les déplacements. Enfin, pour ceux qui ne peuvent travailler à distance, il faudra posséder une attestation d'employeur pour se déplacer.

Vous êtes à nouveau en ligne