Les sujets du jour
ConfinementProposition de loi sur la "sécurité globale"Projets de vaccin contre le coronavirusMichel FourniretCoronavirus

VIDEO. Confinement : à Noël, "on coupe la bûche en deux et papy et mamie mangent dans la cuisine", préconise le professeur Salomon

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Si je transmets le virus à papy et mamie, c'est pire que tout", s'est justifié le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP.

"On coupe la bûche de Noël en deux, papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger", a préconisé mardi 24 novembre le professeur Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP (assistance publique - hôpitaux de Paris), alors qu'Emmanuel Macron doit dévoiler mardi soir les grandes lignes d'un confinement allégé

>> Covid-19 : un nouveau conseil de défense avant les annonces d'Emmanuel Macron, suivez la situation en direct

"C'est un virus qui est dangereux, a rappelé le professeur Salomon. Il ne faut pas manger avec papy et mamie, même à Noël, même si on a pris des précautions avant." En termes de précautions, le gouvernement québécois préconise par exemple un isolement une semaine avant et une semaine après les vacances.

Il faut garder cet espoir et se dire que Noël cette année, ce n'est pas comme d'habitude mais c'est pour protéger nos proches.

Le professeur Rémi Salomon

à franceinfo

Mais le professeur Salomon insiste : "On peut aller chez papy et mamie à Noël, mais on ne mange pas avec eux. Si je transmets le virus à papy et mamie, c'est pire que tout. Comment je vais vivre ça après ? Parce qu'ils ont un risque sérieux d'être en réanimation et éventuellement d'en mourir. Il faut avoir ça en tête. C'est un virus dangereux, mais on voit le bout du tunnel."

Rémi Salomon répondait sur franceinfo à la question de savoir si à Noël, les Français "pourraient retrouver papy et mamie". Et mercredi, il a souhaité préciser sa pensée, sur Twitter, en présentant "toutes ses excuses à nos aînés", et en rappelant que sa préconisation avait avant tout pour but de protéger les grands-parents.