Alimentation : la consommation de boeuf en France a baissé à cause du confinement

France 3

Les fermetures des restaurants lors du confinement ont eu un impact sur la consommation de viande de boeuf en France. Celle-ci est en très net recul. Le journaliste David Boéri fait le point mercredi 30 septembre sur le plateau de France 3.

"Entre janvier et août, la consommation de boeuf a baissé de 4,1% par rapport à l’an dernier", explique le journaliste David Boéri sur le plateau du 19/20 de France 3, mercredi 30 septembre. Il s'agit d'une conséquence du confinement car en France, la restauration au sens large représente près de 30% de nos dépenses alimentaires. Pourtant, les Français ont cuisiné. Dans les boucheries traditionnelles, les ventes de viande de boeuf ont augmenté de 7,7%. 

L'absence des touristes y a contribué 

La tendance est similaire dans les supermarchés avec 10% de croissance sur la viande hachée depuis le début de l’année. "Sauf que c’est insuffisant pour compenser les pertes dans la restauration, notamment à cause de l’absence des touristes depuis le début de la crise sanitaire", ajoute le journaliste. Les touristes représentent une part importante de la consommation de viande en France. L'épidémie a aussi déstabilisé toute la filière, puisque les éleveurs ont eux aussi été pénalisés. Au mois de mai, les prix de gros se sont effondrés, car il était difficile de trouver suffisamment de débouchés en France et en Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne