VIDÉO. StopCovid : l'application est-elle un fiasco ?

Un outil numérique pour mieux suivre l'évolution de l'épidémie, c'était l'objectif du gouvernement en créant l'application StopCovid le 2 juin dernier. Les autorités ont reconnu que c'était un fiasco

C'était l'application phare du gouvernement promue par tous les ministres contre la pandémie. StopCovid est un outil boudé par les Français. Selon nos informations, il y a aujourd'hui moins de 2,5 millions d'utilisateurs, à peine 3,5% de la population. "Je trouve qu'on manque d'informations. C'est vrai qu'avec toutes les applications qu'on a, ça fait un peu peur le traçage", assure une jeune femme. "Autant prévenir son entourage si on sait qu'on a le Covid", ajoute une autre passante.

Seulement 67 contacts à risque notifiés 

StopCovid a besoin de nos téléphones et de la fonction Bluetooth. Si un utilisateur est contaminé, toutes les personnes ayant passé du temps à son contact et équipés de l'application reçoivent un message. Mais en deux mois et demi, sur toute la France, il n'y a eu que 67 contacts à risque notifiés. La raison : beaucoup d'utilisateurs désactivent StopCovid. "StopCovid apparaît bien comme un rendez-vous manqué", est-il écrit dans un rapport du Sénat. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne