Reconfinement : le plan du gouvernement pour maintenir les entreprises à flot

Annoncé par Emmanuel Macron mercredi 28 octobre, le reconfinement ne va pas être sans conséquences pour l'économie française, déjà sérieusement touchée au printemps dernier. Mais le gouvernement ne compte pas laisser tomber les entreprises en difficulté.

Le mot "confinement" a bien été prononcé mercredi 28 octobre par le président de la République. L'économie est donc directement concernée. "Il n'y a pas d'économie prospère dans un contexte sanitaire dégradé, avec un virus qui circule activement," a soutenu Emmanuel Macron au cours de son allocution télévisée. Mais l'activité ne doit "ni s'arrêter, ni s'effondrer," comme l'a souligné le chef de l'État.

Une aide financière allant jusqu'à 10 000 euros par mois.

Déjà utilisé au printemps, le fameux "quoi qu'il en coûte" sera reconduit et même amplifié, afin de pallier la fermeture administrative des petites entreprises. Les bars, restaurants et autres commerces considérés comme "non essentiels" seront clos. Pour les aider, le gouvernement prendra en charge jusqu'à 10 000 par mois pour combler la perte du chiffre d'affaires. Le chômage partiel sera quant à lui maintenu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne