Reconfinement : avec la Toussaint, les fleuristes profitent de leurs derniers jours d'ouverture

France 2

Malgré les fermetures liées au reconfinement, les fleuristes ont obtenu un petit sursit : ils sont autorisés à ouvrir pour le week-end du 31 octobre, le temps de laisser passer la Toussaint.

2020 est une année compliquée pour les fleuristes ; 2 000 boutiques sur 13 500 auraient déjà fermé définitivement. Celle de Maryse Grieu, se trouve juste en face du cimetière de Montpellier (Hérault) ; la Toussaint représente un tiers de son chiffre d'affaires. Malgré le reconfinement en vigueur depuis le vendredi 30 octobre, les clients sont présents. La boutique pourra rester ouverte tout le week-end du 31 octobre, le temps de laisser passer la Toussaint. "On limite les dégâts", estime Jérôme, le fils venu en renfort.

Un service de livraison

Durant le premier confinement, Maryse Grieu avait dû jeter toutes ses fleurs coupées. Cette fois, elle devrait mieux s'en sortir. Après un millier de chrysanthèmes vendus, elle fermera jusqu'à nouvel ordre, en conservant tout de même quelques livraisons. "On va essayer d'organiser ce service", précise-t-elle. Après un printemps sacrifié, les fleuristes ne savent pas s'ils rouvriront à temps pour les sapins de Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne