"Mon kilomètre à moi" : des Français racontent leur balade réglementée

FRANCE 2

Trois Françaises ont partagé à France Télévisions leur promenade de un kilomètre autour de chez elles.

Seule, face à l’océan, pour Valérie Rodier-Bellec, enseignante en communication confinée à Brest, dans le Finistère, son périmètre de sortie permet de s’évader : "On recharge les batteries on évacue le stress !" Elle rejoint la plage chaque soir avant la tombée de la nuit. Le grand air en bas de chez soi, d’autres aimeraient pouvoir y gouter. "Attestation validée : une heure, un kilomètre !" Au centre de Lyon (Rhône), Marie Claret, gestionnaire de master à l’université Jean-Moulin, trouve des astuces pour enchanter ses balades. "J’ai pris le trottoir de gauche alors qu'habituellement je prends le trottoir de droite", plaisante t-elle.

Un autre confinement

Confinée en ville au printemps, cette fois, Mia Berthier s’est confinée dans le gite de sa mère à Montcresson, dans le Loiret. "Cette heure que finalement je dédiais aux transports en commun, je la passe désormais à me promener", explique t-elle. Une promenade en pleine nature, essentielle pour garder le moral.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne