Israël : le confinement est à nouveau imposé

Il durera au moins trois semaines, et débute la veille du nouvel an juif, vendredi 18 septembre. 

L’épidémie de coronavirus frappe toujours Israël de plein fouet. Depuis le début de l’été, les contaminations et les morts grimpent en flèche. Les services d’urgences craignent un afflux massif de patients dans les semaines à venir, et notamment d’avoir à affronter la Covid-19 en même temps qu’une épidémie de grippe.

Un nouvel an sous contrôle

Alors le gouvernement a tranché : trois semaines de confinement à compter du vendredi 18 septembre. La date n'est pas choisie au hasard puisqu'elle tombe la veille du nouvel an juif, durant lequel sont traditionnellement organisées de grandes fêtes de famille. Cette année, les rassemblements de plus de 10 personnes seront interdits, tout comme les déplacements à plus de 500 mètres du domicile. Un "coup dur" pour les Israëliens indique en duplex Dominique Derda, déjà sévèrement frappés par le chômage suite au premier confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne