Immobilier : l’Eure attire désormais les Parisiens

L’envie de partir au vert est l’un des enseignements du confinement et du télétravail. Les Parisiens, notamment, ont très mal vécu l’enfermement dans leurs petits logements et certains ont franchi le pas en déménageant à Évreux, dans l’Eure.

Vivre à Évreux plutôt qu’à Paris : Elliot Bavent, un ingénieur parisien a fait ce choix, car s’il doit faire une heure de train pour se rendre sur son lieu de travail, il a accès à un lieu de vie plus grand et moins cher à la location. Il argumente : "A Paris dans le 15e arrondissement aujourd’hui on paie 2000 euros par mois pour 43-45 mètres-carré et dans l’Eure nous avons 67 mètres-carré pour 600 euros par mois".

40% de demandes en plus

A Évreux, les demandes de ce type ont explosé. Nathan Baillon, agent immobilier confirme : "Ce mois-ci, 40% de demandes en plus, je dirai que l’on a un quart de personnes qui viennent de la région parisienne". Pour que la tendance perdure, le maire a investi 65 000 euros pour afficher sa ville dans les transports d’Ile-de-France afin d’attirer et faire rester les Parisiens. Combien d’entre eux se sont installés dans la ville de l’Eure ? Aucun chiffre officiel l’atteste mais, selon les commerçants, leur présence se ressent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne