Guyane : le plan blanc déployé pour lutter contre le coronavirus

L’épidémie de coronavirus continue d’être préoccupante en Guyane, l’un des deux territoires français à être resté en orange.

Face à l’accélération de l’épidémie de coronavirus en Guyane, les trois hôpitaux de cette région d’outre-mer ont déclenché leur plan blanc. La Guyane fait face à une crise sanitaire sans précédent, aggravée par le Brésil, pays voisin, où l‘épidémie explose. Les hôpitaux sont saturés, avec quelque 5 000 cas détectés et au moins 17 décès sur ce territoire de 300 000 habitants. Plus de 130 personnes de la réserve sanitaire sont déjà sur le terrain, et 48 nouvelles recrues sont attendues.

L’organisation des hôpitaux modifiée

"Nous avons fait de nombreux changements au niveau de l’organisation des services, afin de déployer le personnel sur tous les circuits covid", explique Amour Panelle, cadre de l’unité Covid-19 de l’hôpital Saint-Laurent Du Maroni. Les établissements attendent impatiemment les premiers effets du plan blanc déclenché le week-end du 4 juillet. Le plan blanc, destiné à mobiliser tous les moyens humains et matériels, a permis d’ouvrir six lits supplémentaires au CHU de Cayenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne