Grande-Bretagne : Boris Johnson stoppe net le déconfinement

France 2

En Grande-Bretagne, c'est demain qu'une nouvelle étape du déconfinement devait entrer en vigueur. La réouverture des salles de spectacle, des salles de bowling et des patinoires est repoussée d'au moins deux semaines.

La première vague n'est toujours pas terminée en Grande-Bretagne, et déjà la peur d'une seconde vague freine le déconfinement. Boris Johnson a décidé, ce vendredi 31 juillet, de stopper net le déconfinement. Les salles de théâtres, les bowlings et les patinoires qui devaient ré-ouvrir, resteront fermées. Le port du masque devient obligatoire dans certains lieux comme dans les cinémas ou les musées, alors que jusqu'à maintenant il ne l'était que dans les transports et les commerces.

Un retour en arrière

Au Nord de l'Angleterre, là où le nombre de malades augmente, certaines villes comme Manchester ont pris de nouvelles restrictions. Il est désormais interdit de se réunir avec quiconque ne ferait pas parti de son foyer. Il n'est pas encore question d'un reconfinement mais le scénario d'un retour en arrière, avec moins de libertés, est de plus en plus crédible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne