Fonds de solidarité : le gouvernement promet de nouvelles aides

Désormais, les sociétés du secteur touristique, culturel ou événementiel pourront prétendre à l’aide même si certaines sont toujours ouvertes.

Le gouvernement remet de l’argent sur la table pour sauver les entreprises de la crise, avec notamment l’élargissement du fonds de solidarité. Les sociétés du secteur touristique, culturel ou événementiel pourront désormais prétendre à l’aide, même si elles sont toujours ouvertes. Ainsi, un hôtel en difficulté financière pourra bénéficier d’une aide de 10 000 euros par mois ou d’une indemnité de 15 à 20% calculée sur son chiffre d’affaires mensuel de l’année dernière. Une aide plafonnée à 100 000 euros ; un coup de pouce à court terme, qui ne rassure pas tous les professionnels de l’événementiel. "Un événement professionnel s’organise sur plusieurs mois. Des aides au mois de décembre, c’est très bien, mais si elles ne perdurent pas, au moins jusqu’au 31 août 2021, les entreprises ne pourront pas s’en sortir", s'inquiète Frédéric Pitrou, délégué général de l’Union française des métiers de l’événement (Unimev)

3,5 milliards d'euros

Autres annonces : la reprise de certaines activités, comme la visite des biens immobiliers et les leçons de conduites dans les auto-écoles. Pour le seul mois de décembre, l’état s’apprête à dépenser 3,5 milliards d’euros d’aide pour les entreprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne