Fêtes de Noël : les stations de ski resteront fermées

France 2

Emmanuel Macron annoncé mardi 24 novembre que l'ouverture des stations de ski n'interviendrait pas avant mi-janvier. Mercredi 25 novembre, des élus de montagne sont venus réclamer un plan d'aide pour tenir. 

Les stations de ski étaient prêtes à accueillir les premiers skieurs. Mercredi 25 novembre, au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron, les professionnels de la montagne sont sous le choc des annonces présidentielles. "Je pense que c'est très injuste. On a de la place !", témoigne, Gilles Jay, service des pistes de Val Thorens (Savoie). Les élus sont amers : "Ce qui nous pose problème, c'est la forme. On a un peu l'impression qu'au milieu d'une concertation, la porte s'est fermée", explique Claude Jay, maire de Belleville (Savoie).

Nombreuses demandes de remboursement

Les centrales de réservations font face à de nombreuses demandes de remboursement ou de report de vacances. En montagne, la période de Noël représente 20% du chiffre de la saison. "C'est une perte de chiffre d'affaires, ça implique de repousser des embauches, ça implique de se remettre en question sur l'organisation prévue cet hiver", explique Valentin Suchet, restaurateur. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne