Essonne : une brigade dédiée à la lutte contre les violences familiales

Les violences familiales ont connu une hausse significative durant le premier confinement. À Étampes (Essonne), une brigade spécialisée a pour mission d'accompagner les victimes.

La scène s'est déroulée en mars, en plein confinement. Un matin, le ton monte entre Nathalie (le nom a été changé) et son fils de 16 ans. "Ce coup de poing, ça m'a permis d'en parler, raconte avec émotion la mère de famille. J'ai fait le nécessaire. C'était un déchirement, car porter plainte contre son fils ce n'est pas facile. Mais vient un moment où il faut tout stopper."

L'aide d'une brigade spécialisée

Le jeune homme est sous contrôle judiciaire en attendant son procès. L'adolescent avait grandi dans un climat de violence. Nathalie était maltraitée par son ex-mari, condamné lui-même à quatre mois de prison avec sursis. Pour déposer sa plainte, elle a pu compter sur l'accompagnement d'une brigade de gendarmerie spécialisée dans les violences familiales, basée à Étampes (Essonne). Six gendarmes y travaillent en permanence. Au niveau national, les violences familiales ont augmenté de 30% lors du dernier confinement



Vous êtes à nouveau en ligne