Économie : comment la France va-t-elle financer sa dette ?

Le budget présenté par le gouvernement lundi 28 septembre prévoit d'emprunter 282 milliards d'euros en 2021. Des emprunts qui ne coûtent pour l'instant rien à l'État car les taux d'intérêts sont négatifs.

Un plan historique de relance va être mis en place en 2021. Afin de le financer, la France va trouver l'argent sur les marchés financiers. David Boéri, présent sur le plateau du 12/13, explique que le "budget prévoit d'emprunter 282 milliards d'euros en 2021". "C'est exceptionnel mais c'est moins que le record historique enregistré : plus de 360 milliards pour financer notamment toutes les mesures d'aides pendant le confinement", assure le journaliste du service économie de France 3.

Les investisseurs préfèrent miser sur la relance de l'activité  

Ces nouveaux emprunts ne coûtent pour l'instant rien à l'État car les taux d'intérêts sont négatifs. "-0,26% par an pour un emprunt à 10 ans", précise David Boéri. Autrement dit, les investisseurs qui prêtent aujourd'hui de l'argent à l'État acceptent de perdre une partie de leur mise. "Comme l'État, ils ont tout intérêt à éviter un effondrement de l'activité économique. Les faillites et suppressions d'emplois en cascade leur coûteraient nettement plus avec le risque de tout perdre", précise David Boéri. Les investisseurs n'ont pas vraiment le choix car ils n'ont jamais eu autant d'argent à placer et ils préfèrent miser sur la relance de l'activité pour l'instant. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne