Covid-19 : une réunion sur les traitements organisée à l'Elysée jeudi matin avec plusieurs scientifiques et membres de l'exécutif

Emmanuel Macron et Olivier Véran lors d\'un conseil de défense sanitaire, à l\'Elysée, le 12 novembre 2020.
Emmanuel Macron et Olivier Véran lors d'un conseil de défense sanitaire, à l'Elysée, le 12 novembre 2020. (THIBAULT CAMUS / AFP)

Il s'agira de faire le point sur l'avancée dans la recherche et les essais cliniques, a appris franceinfo auprès du palais présidentiel.

Une réunion sur les traitements contre le Covid-19 sera organisée jeudi 28 janvier à 11 heures autour d'Emmanuel Macron, a annoncé l'Elysée à franceinfo, mercredi soir. Il s'agira de faire le point sur l'avancée dans la recherche et les essais cliniques. Seront présents : le ministre de la Santé Olivier Véran, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, ainsi que plusieurs médecins. Suivez notre direct.

 Trois communes de Mayotte confinées dès jeudi soir. Le préfet a annoncé, mercredi, le confinement de trois communes de l'île dès jeudi soir, après l'augmentation des cas du variant sud-africain du Covid-19. Il s'agit de Pamandzi, de Dzaoudzi-Labattoir et de Bouéni. Tous les commerces de ces communes seront fermés à l'exception des établissements qui vendent des denrées alimentaires et des pharmacies et les personnes qui voudront se déplacer devront présenter une attestation. Par ailleurs, "les établissements scolaires du premier et du second degré seront tous fermés".

 Le variant britannique identifié dans 70 pays. L'OMS a également révélé que le variant identifié en Afrique-du-Sud, qui comme le britannique est beaucoup plus contagieux que ne l'était le virus SARS-CoV-2 originellement, poursuit également sa propagation. Il est désormais présent dans 31 pays et territoires, soit dans 8 pays de plus qu'au 12 janvier. 

Le couvre-feu à 18 heures "a une efficacité relative". Cette mesure "ne freine pas suffisamment" la propagation du Covid-19 pour être "pleinement efficace". C'est ce qu'a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres. Le porte-parole a également assuré qu'un "confinement très serré" faisait partie des "différents scénarios" qui sont à l'étude pour faire face à la situation sanitaire et feront l'objet d'une concertation avec le Parlement et les syndicats. 

 La recherche d'un vaccin continue pour Sanofi. Le laboratoire français a annoncé mercredi dans un communiqué, après l'avoir dévoilé dans un entretien au Figaro, qu'il donnerait à Pfizer-BioNTech l'accès à son outil de production à partir de l'été 2021 pour lutter contre la pandémie. Pour autant, les recherches sur son vaccin ne s'arrêtent pas. "On s'attend à avoir une très bonne efficacité", a affirmé Olivier Bogillot sur RTL.

Vous êtes à nouveau en ligne