Covid-19 : les rassemblements publics limités à huit personnes en Suède, une mesure "sans précédent" dans le pays

Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, lors d\'une conférence de presse sur l\'épidémie de Covid-19, le 3 novembre 2020.
Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, lors d'une conférence de presse sur l'épidémie de Covid-19, le 3 novembre 2020. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

La jauge des rassemblements était jusqu'à présent fixée à 50, voire 300 personnes, suivant les cas.

C'est une mesure "très intrusive" et "sans précédent", mais "nécessaire" pour faire baisser le nombre de cas de Covid-19, selon le Premier ministre suédois. Pour la première fois, les rassemblements publics vont être limités à huit personnes maximum, a annoncé lundi 16 novembre, Stefan Löfven, lors d'une conférence de presse. Cette mesure entrera en vigueur à partir du 24 novembre. Actuellement, la jauge de ces rassemblements est fixée à 50, voire 300 personnes, suivant les cas. La stratégie de la Suède pour lutter contre l'épidémie a attiré l'attention du monde entier. Le pays a notamment décidé de ne pas confiner ses habitants et s'appuie plutôt sur leur responsabilité individuelle. Suivez notre direct.

Olivier Véran appelle les Français à "ne pas relâcher leurs efforts". "S'il y a des signes d'amélioration en termes d'épidémie, nous n'avons pas encore vaincu le virus", a indiqué lundi Olivier Véran en déplacement à Lyon (Rhône), exhortant ses concitoyens à "ne pas relâcher [leurs] efforts". Le ministre de la Santé avait expliqué dimanche, dans un entretien au groupe de journaux régionaux Ebra, que des indicateurs positifs étaient apparus. "Grâce au confinement (...) le virus commence à moins circuler. Tout porte donc à croire que nous avons passé un pic épidémique", avait-il souligné.

 Un autre vaccin efficace à plus de 90%. Une nouvelle lueur d'espoir : après Pfizer/BioNTech la semaine dernière, la société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé lundi que son vaccin était efficace à 94,5%. Elle compte fabriquer 20 millions de doses d'ici fin décembre.

Bientôt deux millions de cas en France. Le cap est bientôt atteint. La France approche les deux millions de cas, pour un total de 44 548 décès dus à la maladie, dont 302 à l'hôpital sur les dernières 24 heures, contre 359 la veille. Les autorités sanitaires font état de 4 880 patients en réanimation.

Vous êtes à nouveau en ligne