Covid-19 : le protocole sanitaire au lycée renforcé "jusqu'aux prochains congés scolaires"

Des lycéens patientent le jour de leur rentrée à Villelongue Dels Monts (Pyrénées-Orientales), le 2 juin 2020.
Des lycéens patientent le jour de leur rentrée à Villelongue Dels Monts (Pyrénées-Orientales), le 2 juin 2020. (ST?PHANE FERRER YULIANTI / HANS LUCAS / AFP)

Le protocole sanitaire dans les lycées va être renforcé, en autorisant davantage de cours à distance, à condition de conserver au moins 50% d'enseignement en présentiel pour chaque élève. 

Le protocole sanitaire dans les lycées va être renforcé "jusqu'aux prochains congés scolaires" de Noël, en autorisant davantage de cours à distance, à condition de conserver au moins 50% d'enseignement en présentiel pour chaque élève,a annoncé, jeudi 5 novembre, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Les épreuves d'évaluation communes de première et terminale, prévues par le bac nouvelle formule qui entre en vigueur cette année, vont être annulées au profit du contrôle continu, en raison de la crise sanitaire

Ce direct est désormais terminé.

Vers une intensification des transferts sanitaires. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, et le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, ont tenu une conférence de presse, jeudi, pour faire un point sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Lors de son intervention, le ministre a annoncé une intensification des transferts de patients d'une région à l'autre, avec "200 nouvelles évacuations" prévues dans les prochains jours. 

 Vente à emporter et livraison interdites à Paris à partir de 22 heures. En raison de "groupements de personnes" sur la voie publique à Paris en plein confinement, "les activités de livraison et vente à emporter de tous les produits préparés par les restaurants et débits de boissons et les établissements flottants (péniches)" seront interdites dans la capitale, entre 22 heures et 6 heures, prévoit un arrêté de la préfecture de police, publié jeudi 5 novembre. Cette nouvelle restriction sera applicable à partir de vendredi. La maire Anne Hidalgo avait annoncé quelques heures plus tôt la fermeture de certains points de vente à emporter, à cause de "débordements" constatés dans la ville. 

Des tests disponibles dans plusieurs gares françaises. Des box de dépistage appelés "MobilTest" ont ouvert leurs portes jeudi, et pour au moins six mois, sur les parvis des gares de Lyon et de l'Est à Paris, puis à partir du 12 novembre à Bordeaux et Marseille, et sans doute une semaine plus tard à Rennes.

L'OMS s'inquiète de l'"explosion" des cas en Europe. "Nous ne pouvons pas nous relâcher", a prévenu jeudi l'Organisation mondiale de la santé, alors que l'Europe connaît actuellement une "explosion" du nombre de cas de Covid-19. Mais les écoles doivent rester ouvertes "jusqu'au bout" et n'être fermées qu'en dernier ressort car "nous ne pouvons pas nous permettre une génération perdue du Covid-19", estime le directeur de la branche européenne de l'OMS, Hans Kluge, qui ajoute qu'"il n'y a pas de raison de dire que les écoles sont un des vecteurs principaux de la transmission".

La Grèce reconfinée à partir de samedi. Le pays va se reconfiner dès samedi pour une durée de trois semaines, a annoncé jeudi le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis. Seuls les "magasins essentiels", dont les supermarchés et les pharmacies, resteront ouverts. Pour sortir de chez eux, les Grecs devront indiquer par SMS le motif ainsi que l'horaire, et obtenir le feu vert des autorités, également par texto. L'annonce de ce nouveau tour de vis intervient deux jours après un confinement partiel notamment imposé à Athènes et Thessalonique.

Vous êtes à nouveau en ligne