DIRECT. Covid-19 : le Conseil d'Etat suspend l'interdiction de sortie des résidents d'Ehpad, jugée "disproportionnée"

Des résidents d\'Ehpad sont vaccinés contre le Covid-19 à Gravelines (Nord), le 15 janvier 2021.
Des résidents d'Ehpad sont vaccinés contre le Covid-19 à Gravelines (Nord), le 15 janvier 2021. (SYLVAIN LEFEVRE / HANS LUCAS / AFP)

Le ministère des Solidarités et de la Santé avait recommandé d'interdire totalement les sorties aux résidents d'établissements pour personnes âgées.

"Cette interdiction totale est disproportionnée." Le Conseil d'Etat a vivement critiqué, mercredi 3 mars, la recommandation du ministère des Solidarités et de la Santé d'interdire totalement les sorties aux résidents d'établissements pour personnes âgées, une mesure prise dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Saisi par les enfants d'une résidente, le juge des référés de l'instance a suspendu cette interdiction, estimant que "la majorité des résidents ont été vaccinés" et que des mesures peuvent désormais être prises par "les directeurs d'établissement au cas par cas", selon un communiqué de la haute juridiction administrative. Suivez notre direct.

"Un retour à une vie plus normale"Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a donné un horizon vers une levée de certaines restrictions sanitaires, lors de son point-presse à la suite du Conseil des ministres. L'exécutif espère "un retour à une vie plus normale (...) peut-être dès la mi-avril", même si, entre-temps, auront lieu "des semaines de gros temps", a déclaré le porte-parole du gouvernement, en précisant que le Premier ministre, Jean Castex, tiendra jeudi une conférence de presse. Il sera accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran.

La réouverture de lieux publics en discussion. Emmanuel Macron a réuni en fin d'après-midi Jean Castex et les ministres concernés pour étudier les différents scénarios de réouverture des lieux publics, et notamment l'introduction d'un "pass sanitaire" évoqué la semaine dernière par le chef de l'Etat, annonce l'Elysée.

 Un couvre-feu instauré en Guadeloupe. Le territoire ultramarin va introduire un couvre-feu à compter de dimanche face à la progression du variant britannique du coronavirus et la détection d'un autre variant, a annoncé mardi son préfet, Alexandre Rochatte. Un couvre-feu entrera en vigueur à compter de dimanche, de 22 heures à 6 heures, "selon des modalités qui seront précisées d'ici à la fin de la semaine", a-t-il indiqué au cours d'une conférence de presse. Entre le 22 et le 28 février, 308 cas positifs de résidents y ont été relevés, contre 166 la semaine précédente.

 Les Etats-Unis veulent vacciner tous les adultes d'ici "fin mai". C'est une promesse de Joe Biden. Selon le président, les Etats-Unis auront suffisamment de vaccins anti-Covid-19 pour tous les adultes du pays dès "fin mai", a-t-il déclaré, alors qu'un troisième vaccin vient d'être autorisé. Il y a trois semaines, une échéance à fin juillet avait été annoncée. 

Première évacuation de patients réunionnais vers l'Hexagone. La première évacuation sanitaire de quatre malades du Covid-19 hospitalisés à La Réunion vers l'Hexagone aura lieu cette semaine en raison de la saturation des hôpitaux de l'île."Le ministère de la Santé veut pouvoir organiser pour la première fois d'ici la fin de cette semaine une opération d'évacuation sanitaire sans précédent de La Réunion vers la métropole", a indiqué Martine Ladoucette, directrice de l'Agence régionale de santé (ARS) lors d'une conférence de presse à Saint-Denis de La Réunion. 

Vous êtes à nouveau en ligne