Covid-19 : un nouveau confinement sept jours sur sept décrété pour quatre semaines dans 16 départements

Le Premier ministre et le ministre de la Santé tiennent jeudi soir une conférence de presse particulièrement attendue au cours de laquelle de nouvelles mesures ont été annoncées pour 16 départements.

Le couperet est tombé. Face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex a annoncé, jeudi 18 mars, de nouvelles "mesures de confinement" en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France, l'Eure, la Seine-Maritime et les Alpes-Maritimes, à partir de samedi et pour une durée de 4 semaines. "C'est une 3ème voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer", a précisé le Premier ministre.

>> Ce direct est désormais terminé. Retrouvez les dernières informations dans notre direct du jour

Des règles différentes de mars et octobre. Ce confinement ne ressemblera pas tout à fait aux précédents. Les écoles et collèges resteront ouverts, les activités extérieures seront autorisées sans limite de temps dans un rayon de 10 km autour du domicile. Les déplacements inter-régionaux seront interdits, "sauf motifs impérieux". Les commerces et rayons dit non-essentiels devront fermer.

Une possible extension à d'autres départements. Ces mesures pourront être étendues "si nécessaire à d'autres parties du territoire", a précisé Jean Castex.

Le couvre-feu retardé à 19 heures en métropole. "Cet ajustement (...) concernera tous les départements et pas seulement" ceux "soumis (aux) mesures renforcées" pour freiner la circulation du virus, a précisé le chef du gouvernement, pour qui "ce choix de moins restreindre les possibilités de sortir de chez soi doit cependant s'accompagner d'une vraie vigilance" de la part de la population.

 Quatre jours de télétravail par semaine demandés. Jean Castex demande "à toutes les entreprises et administrations qui le peuvent" de pousser "au maximum" le télétravail pour le mettre en place "au moins quatre jours" par semaine. "Au moins 4 jours sur 5 en télétravail, c'est l'objectif qu'il faut atteindre et, reconnaissons-le, beaucoup d'entreprises en sont encore loin aujourd'hui", a déclaré le Premier ministre.

Vers une reprise rapide de la vaccination avec AstraZeneca. La France reprendra vendredi après-midi son programme de vaccination contre l'épidémie de Covid-19 avec le sérum AstraZeneca. Vendredi matin, la Haute autorité de santé "actualisera sa recommandation s'agissant du vaccin AstraZeneca, afin que nous puissions reprendre immédiatement dans la foulée, dès demain après-midi, la campagne de vaccination", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse, précisant qu'il se ferait lui-même vacciner dès vendredi.

Vous êtes à nouveau en ligne