La Belgique passe à "un confinement plus sévère", annonce le Premier ministre

Bruxelles (Belgique), le 26 octobre 2020. 
Bruxelles (Belgique), le 26 octobre 2020.  (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)

Les mesures, détaillées lors d'une conférence de presse, incluent notamment à partir de lundi et pour "au moins un mois et demi", la fermeture des commerces "non essentiels" et l'obligation du télétravail pour les entreprises où il est possible.

La Belgique suit la France et s'apprête à reconfiner sa population pendant un mois, à partir de lundi et jusqu'au 13 décembre pour affronter la deuxième vague de la pandémie de Covid-19, annonce vendredi 30 octobre le Premier ministre, Alexander De Croo, évoquant des "mesures de la dernière chance". Détaillées lors d'une conférence de presse, elles incluent notamment à partir de lundi et pour "au moins un mois et demi", la fermeture des commerces "non essentiels" et l'obligation du télétravail pour les entreprises où il est possible.

François Busnel lance une pétition contre la fermeture des librairies. "Pourquoi nous priver du meilleur bataillon pour nous permettre d'affronter l'obscurantisme ?" s'est interrogé le journaliste et présentateur de l'émission littéraire de France 5 "La grande librairie" sur franceinfo.

Bercy prévoit désormais une récession de 11% en 2020. Avec la lutte contre le Covid-19, l'Etat doit également lutter contre un effondrement de l'économie. Le gouvernement s'attend désormais à une contraction du produit intérieur brut (PIB) de 11% en 2020, contre -10% prévu jusqu'ici, du fait du reconfinement qui va peser sur l'activité de la fin de l'année, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, vendredi.

Trois attestations pour pouvoir se déplacerA la différence du printemps, les écoles restent ouvertes, ce qui entraîne l'apparition d'une nouvelle attestation pour se déplacer en pleine pandémie de Covid-19. Une attestation pour motif professionnel a également été créée. Les trois attestations, valables sur smartphone, sont à télécharger ici

Le retour des vacances de la Toussaint toléré. Pas de panique pour les vacanciers. Pour le week-end à venir de retour de vacances, le gouvernement assure que les policiers vont se montrer tolérants. Une simple attestation sur l'honneur suffira pour justifier un retour de vacances.

Vos 10 questions et nos 10 réponses sur le confinement. Vous êtes nombreux à nous avoir interrogés dans le live via #OnVousRépond sur les modalités du nouveau confinement, qui prend effet vendredi 30 octobre pour une durée de quatre semaines (minimum). Voici nos réponses, susceptibles d'être amendées au fur et à mesure que le gouvernement précise les modalités de cette nouvelle phase de lutte contre le coronavirus.

Vous êtes à nouveau en ligne