Covid-19 : reconfinement partiel à Nice et sur le littoral des Alpes-Maritimes

France 3

Dans les Alpes-Maritimes, le taux d'incidence est trois fois plus élevé que la moyenne nationale et les hôpitaux sont sous tension. Les autorités ont décidé de durcir le ton et d’instaurer un confinement le week-end. 

L’idée d’un confinement localisé va se concrétiser à Nice et dans les Alpes-Maritimes. “La situation épidémique actuelle impose également une restriction des déplacements, et donc un confinement partiel”, a expliqué Bernard Gonzalez, le préfet des Alpes-Maritimes, lundi 22 février. Sur la bande côtière des Alpes-Maritimes où vivent 90% des habitants du département, un confinement est donc instauré le week-end, du vendredi 18 heures au lundi matin 6 heures, pour au moins deux semaines. 

Mobilisation “totale” des autorités

Je pense que ça va dans le bon sens dans la mesure où ça ne peut qu’assainir la situation”, admet un Niçois. “C'est difficile de toujours s'adapter, je commence à en avoir un peu marre, moi”, regrette un autre.

La mobilisation de la part des autorités est totale pour lutter efficacement contre l’épidémie” et faire respecter les nouvelles restrictions, explique le journaliste France Télévisions Thomas Cuny, en direct de Nice (Alpes-Maritimes). “L’objectif est d'éviter aux autorités de prendre des mesures plus restrictives ici dans les Alpes-Maritimes.”

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne