Coronavirus : un reconfinement de trois semaines en Israël

FRANCEINFO

En Israël, un reconfinement a débuté pour trois semaines et il coïncide avec les fêtes juives.

Obligés de rester chez eux au moins trois semaines, telle est la situation que vivent les neuf millions d’Israéliens depuis vendredi 18 septembre. Le gouvernement a en effet pris cette décision radicale, car l’État hébreu connait un taux de contamination au Covid-19 quatre fois plus élevé qu’en France. En outre, on observe proportionnellement deux fois plus de malades en réanimation.

Fini les grandes tablées et les prières communes

Pour éviter autant que possible toute nouvelle propagation, les habitants ne peuvent plus circuler à plus d’un kilomètre de leur domicile, sous peine d’être interpellés par la police. Pour ceux qui refuseraient de respecter les nouvelles règles, une amende de 125 euros sera alors infligée. Une situation difficile à l’aube des fêtes juives. "On est juste en famille, malheureusement. J’aurais aimé avoir du monde", témoigne Sabrina Moïse, professeur de sport. Les cafés et les restaurants ont dû fermer. Le Mur des Lamentations est désinfecté quotidiennement. Pourtant au printemps, Israël avait bien résisté. 

Vous êtes à nouveau en ligne