Coronavirus : quand la maladie s’éternise

France 2

En France, le virus du Covid-19 circule beaucoup chez les jeunes, et tout particulièrement dans la tranche des 20-30 ans.

Oriane Le Quintrec, 23 ans, sans antécédents médicaux, n’aurait jamais cru qu’un virus puisse lui gâcher la vie. Contaminée en mars, au tout début de l’épidémie de Covid-19, elle se rétablit puis rechute. Six mois plus tard, elle a toujours des séquelles. "J’ai de très forts maux de tête, des tremblements, des vibrations dans le corps, comme une sensation d’être droguée, ce qui est assez angoissant", témoigne t-elle. "J’ai des fourmillements, des difficultés à coordonner mes mouvements. Je lâche des objets tout le temps par terre".

Des séquelles concernant le système respiratoire et nerveux

Les séquelles touchent son système respiratoire et nerveux. Elle doit encore dormir plusieurs heures par jour et ne trouve pas de réponse à son état. "Un neurologue, un cardiologue, un entérologue… J’ai vu de multiples médecins, le tout à mes frais. Ce n’est pas très facile, et ce coté cyclique n’arrange rien", explique la jeune femme. "S’organiser, planifier des choses et préparer la rentrée, ce n’est pas évident pour moi", conclut-elle.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne