Coronavirus : pouvoirs publics, entreprises, ménages, qui paye la crise ?

France 2

La crise a coûté 90 milliards d’euros au deuxième trimestre. Les entreprises sont particulièrement mises à contribution. 

L’Insee a publié les chiffres du coût de la crise du Covid-19 pour le deuxième trimestre 2020, pendant lequel de nombreux secteurs économiques étaient quasiment à l’arrêt. “Sur ces 90 milliards d’euros perdus dans la production de richesses, ce sont les pouvoirs publics qui portent le plus lourd tribut avec 51 milliards”, explique Jean-Paul Chapel, journaliste France Télévisions, sur le plateau du 20 Heures.

Des pertes de revenus sans précédent

Il y a eu des dépenses nouvelles, avec les aides d’urgence et le chômage partiel, mais aussi beaucoup moins de recettes. Moins d’impôts et de cotisations sont rentrés dans les caisses de l’État. Ensuite, ce sont les entreprises qui ont été le plus touchées, avec des pertes qui atteignent 36 milliards d’euros, mais elles devraient être les premières bénéficiaires du plan de relance. Les ménages, eux, ont subi des pertes de revenus sans précédent depuis la dernière guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne