Coronavirus : le service de réanimation de l'hôpital de Melun en tension

France 3

Pour le chef du service réanimation de l'hôpital de Melun (Seine-et-Marne), les annonces d'Emmanuel Macron du mercredi 28 octobre sont un soulagement. En cause : un établissement en difficulté face au nombre de patients Covid.

Face au virus, le service de réanimation est en première ligne. À l'hôpital de Melun (Seine-et-Marne), un malade sur trois est atteint du coronavirus. Des patients en grande faiblesse respiratoire, comme un homme de 56 ans, resté pendant cinq semaines sous respirateur. Le virus l'a terrassé. Le service dispose encore de quelques lits vides, mais pour combien de temps ? "L'épidémie est hors de contrôle aujourd'hui", alerte le docteur Mehran Monchi, chef du service réanimation, qui plaidait pour un reconfinement avant même les annonces d'Emmanuel Macron mercredi 28 octobre au soir.

La régulation du SAMU au centre du système

Tout l'hôpital de Melun s'est organisé pour faire front. Au centre du système se trouve la régulation du SAMU. Il dirige les patients qui présentent des signes de complication vers les urgences. Par exemple, une dame, testée Covid, va devoir subir plusieurs examens. "Elle n'a pas de gros critères de gravité, mais, clairement, elle ne peut pas rester à la maison", indique le docteur Diego Abarrategui, médecin urgentiste. Grâce à l'expérience du printemps dernier, les professionnels de santé savent mieux orienter les patients.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne