Confinement : les violences conjugales ont explosé, hommage aux victimes

FRANCEINFO

Les signalements pour violences conjugales ont augmenté de 60% durant le second confinement. Une soixantaine de militantes ont dressé à Paris, dimanche 10 janvier, un mémorial pour les victimes de féminicides.

Sur un mur de Paris, les militantes du mouvement Les Colleuses de Paris affichent leur révolte et le prénom de 111 personnes. 98 sont des femmes décédées en 2020 sous les coups de leur conjoint. Les autres sont des travailleurs ou travailleuses du sexe ou des personnes transgenres. Un mémorial devant lequel les militantes se sont réunies dimanche 10 janvier pour rendre hommage et crier leur colère.

Il faudrait "un milliard d’euros"

Durant le deuxième confinement, les signalements pour violences sexuelles ou sexistes ont augmenté de 60% contre 36% au printemps. 98 féminicides en 2020, selon le décompte du collectif Féminicides par compagnon ou ex, c’est inférieur au 146 recensés en 2019. "Les violences faites aux enfants augmentent énormément aussi", affirme Danièle Obono, députée LFI de Paris, dimanche soir sur franceinfo. "Les associations évaluent à un milliard d’euros la somme nécessaire sur la question des violences", ajoute-t-elle.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne