Confinement : les entreprises du bricolage en pleine croissance

FRANCE 3

La crise sanitaire du Covid-19 offre malgré tout des opportunités à certains secteurs économiques, comme celui du bricolage. À l'image du premier confinement, les bricoleurs s'en donnent à cœur joie une nouvelle fois.

À Norail, une visserie de Cambrai (Nord), des dizaines de petites mains s’attellent à préparer le matériel nécessaire pour du bricolage. Elles comptent et emballent les vis, les clous et tout le nécessaire pour les travaux à domicile. Une activité en plein essor, qui a valu à Pauline Dejardin son premier contrat de travail. "Je suis là depuis fin juillet et j’ai été renouvelée", explique l’employée en CDD. Une embauche est peut-être à la clé, car l’entreprise renoue avec la croissance.

Un chiffre d’affaires qui repart à la hausse

Avec 10 000 références, Norail fournit en visserie et quincaillerie les enseignes de bricolage, après avoir perdu jusqu’à 50 % de son chiffre d’affaires lors du premier confinement. Elle termine désormais l’année en hausse de 10 %. "Depuis le déconfinement initial, les commandes s’envolent, car le bricolage à domicile repart en hausse. Nous avons eu beaucoup de commandes en quincaillerie, via les magasins de bricolage", explique David Blangis, directeur général de Norail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne