Confinement : la désillusion des professionnels de la montagne

France 2

Les stations de ski ne rouvriront pas pour Noël. Une désillusion pour les professionnels de la montagne, qui engrangent généralement l'essentiel de leur chiffre d'affaires lors de cette période.

Alors que Peyragudes (Hautes-Pyrénées) n'attendait que les premières neiges pour rouvrir ses pistes de ski, il faudra rester fermé pour Noël. Le discours d'Emmanuel Macron, mardi 24 novembre, provoque l'incompréhension. "C'est un revers, d'autant plus que lundi, il y avait des professionnels accueillis au sein des ministères. Un communiqué de presse porté à notre connaissance disait qu'on avait un délai de dix jours pour apporter les informations et arguments nécessaires en vue d'une décision le 3 décembre [...] Nous n'avons pas compris ce qui se passait", détaille Laurent Garcia, directeur de la station de ski de la commune. 

 

Un protocole préparé pour rien

 

Trois semaines de discussions avec la préfecture ont été réduites à néant. La station avait pourtant nommé un référent Covid et préparé un protocole pour ses employés et pour ses visiteurs. 200 panneaux devaient être installés pour séparer les files de skieurs. Ils guideront les touristes, sans doute bien moins nombreux. Les stations pyrénéennes craignent de subir de plein fouet la concurrence des stations espagnoles, comme Baqueira qui a annoncé son ouverture pour le 11 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne