Commerces: qui sont les gagnants du confinement ?

FRANCE 2

Le gouvernement impose la fermeture des petits commerces tandis que la grande distribution reste ouverte. Le journaliste Jean-Paul Chapel est présent sur le plateau de France 2 pour faire un bilan des ventes dans les commerces lors du premier confinement.

Pendant le premier confinement de mars/avril, les magasins traditionnels étaient fermés. "Résultat, des ventes en chute de 100% au mois d'avril par rapport au même mois de l'année dernière", explique Jean-Paul Chapel, journaliste pour France Télévisions, sur le plateau du 20 Heures, lundi 2 novembre. Les ventes de vêtements ont diminué de 45%, "seul le commerce électronique tire son épingle du jeu, + 22% en avril et +60% en mai selon les chiffres de l'Institut Français de la Mode", rapporte le journaliste. Les ventes de maquillage ont baissé de 25% dans les petits commerces mais ont augmenté de 38% dans les grandes surfaces.

Les commerces non-alimentaires de centre-ville perdants

Les librairies étaient fermées, les ventes de livres se sont effondrées ; 90% de ventes en moins dans le commerce traditionnel, tandis que les ventes en ligne ont explosé, entre +75 à +200%. "Les grands perdants, ce sont les commerces non-alimentaires de centre-ville. Leur chiffre d'affaires est en chute de 94%", rapporte Jean-Paul Chapel. Le grand gagnant est le commerce en ligne, qui a augmenté de 50%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne