Automobile : en crise à cause du confinement, des solutions pour le secteur

France 3

Les ventes de véhicules automobiles chutent depuis l’installation d’un second confinement en France. Plusieurs bonus, comme la prime à la conversion, sont prolongés pour inciter les consommateurs à investir.

L’annonce d’un reconfinement en France a bouleversé plusieurs aspects de la société. Certains secteurs professionnels ont ressenti immédiatement l’impact de cette mesure ; c’est notamment le cas de l’automobile. Les ventes ont chuté de 70% depuis que le pays est de nouveau confiné. Pour faire face à ces soucis, plusieurs décisions doivent permettre aux entreprises de garder la tête hors de l’eau.

La prime à la conversion prolongée

Tout d’abord, la prime à la conversion va rester inchangée. Elle propose jusqu’à 5 000 euros pour le remplacement d’un véhicule jugé polluant. Même son de cloche du côté du bonus écologique qui, lui, prévoit jusqu’à 7 000 euros pour l’achat d’un véhicule hybride ou électrique, calculé en fonction des revenus de l’acheteur. Des solutions qui doivent permettre de limiter la casse car les prévisions sont alarmantes : à terme, ce serait près de 60 000 emplois qui se retrouvent menacés dans les usines. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne