Agroalimentaire : les perdants du confinement

France 2

Avec la crise sanitaire du Covid-19, on aurait pu penser que le secteur de l’agroalimentaire serait épargné par la crise. Pourtant, il a enregistré une baisse de près du quart de son chiffre d’affaire.

Des rayons de supermarché dévalisés, des caddies de courses pleins à déborder, ce sont des images qui ont marqué les derniers mois. Une profusion qui laisserait croire que la crise sanitaire a profité à l’industrie alimentaire. Un recul historique du chiffre d’affaires a pourtant été enregistré pendant cette période : -22%. Des dizaines d’entreprises sont en danger. Comment s’explique ce paradoxe ?

Plus de gâteaux maisons, moins de biscuits achetés

Dans cette biscuiterie de région parisienne, les ventes se sont effondrées : -80% dès le lendemain du confinement. "C’est le produit qui a été le plus impacté par la crise, car c’est un produit festif et avec le confinement, il a été le premier à être pénalisé dans notre gamme", assure Christian Astruc, président de la biscuiterie Astruc. Les ventes ont également pâti de l’engouement des Français pour les pâtisseries maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne