Confinement : les rorquals refont surface

franceinfo

Alors que les hommes sont confinés, les animaux en profitent. C'est le cas de ces rorquals, qui sont apparus au large de Marseille (Bouches-du-Rhône).

C'est une image rare. Au large des Calanques de Marseille (Bouches-du-Rhône), deux rorquals. Le plus gros cétacé au monde derrière la baleine bleue nage paisiblement. Dans une mer calme, ils s'approchent des côtes, profitant d'un trafic maritime quasiment à l'arrêt. "Ce sont des animaux qui sont connus dans la Méditerranée. Leur principal sens, c'est l'ouïe. Donc du fait de l'absence de l'activité humaine en ce moment, ils sont dans une quiétude absolue", souligne Mathieu Imbert, garde au Parc national des Calanques.

La nature reprend ses droits

Autour d'eux, c'est toute la nature qui reprend ses droits. Les dauphins gagnent les rivages et les oiseaux occupent des espaces habituellement réservés aux bateaux. Dans ce contexte de crise sanitaires, les espèces peuplant la Méditerranée semblent reconquérir rapidement les espaces laissés vacants par l'Homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne