Confinement : le versement des prestations sociales avancées de deux jours

France 2

C’est la conséquence directe de la crise du coronavirus : de plus en plus d’entreprises sont obligées de mettre leurs salariés aux chômage partiel. 473 000 sociétés sont actuellement touchées en France, ce qui représente 5 millions de salariés. C’est dans ce contexte que le versement des aides sociales a été avancé de deux jours.

Ceux qui se trouvent dans l’impossibilité de mettre à jour leur déclaration de ressources vont-il finalement toucher leurs aides sociales à partir du samedi 4 avril ? "La réponse est oui, avec même deux jours d’avance et non le 6 avril comme cela était initialement programmé. Anticiper, c’est le moyen de réguler les déplacements dans les agences bancaires. Cela concerne toutes les prestations sociales comme le RSA, les allocations familiales, les APL, les allocations d’adultes handicapés", énonce le journaliste Luc Bazizin sur le plateau du 13 Heures.

250 bureaux de postes supplémentaires ouverts

"L’an passé, cela a concerné 4,2 millions de ménages, ce qui permet de couvrir 7 millions de personnes en tout par les minimas sociaux en France. Et pour éviter l’engorgement au guichet, la Poste recommande dans un premier temps les retraits dans les distributeurs automatiques de billets qui seront alimentés tout au long du week-end. Et à partir de lundi 6 avril, la poste ouvrira 250 bureaux supplémentaires, soit 1 850 au total", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne