Confinement : les policiers verbalisent dans la capitale

France 2

Mardi 17 mars à midi, le confinement a commencé. Les rues se sont déjà considérablement vidées, les policiers ont commencé à verbaliser ceux qui ne respectaient pas les règles de confinement.

Dans les rues de la capitale ce mercredi 18 mars au matin, des barrages et contrôles. Après la tolérance et la pédagogie de la veille, les forces de l’ordre verbalisent toute personne dans l’incapacité de justifier son déplacement dans le cadre du confinement pour éviter la propagation du Covid-19. "Dans le cadre du confinement national, vous n’avez pas, sans raison exceptionnelle, alors que vous habitez Massy-Palaiseau (Essonne), à vous trouvez sur Paris", réprimande un policier.

"Je ne comprends pas"

Quelques minutes plus tôt, un cycliste est également verbalisé. "Je comprends qu’il y ait des amendes pour ceux qui sortent sans autorisation, mais après, simplement parce que je n’ai imprimé un des documents, je ne comprends pas", se désole-t-il. Depuis ce mercredi 18 mars, sortir sans motif valable est désormais passible d’une amende de 135 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne