Confinement : les liseuses électroniques plébiscitées

France 2

Le confinement est l’occasion de reprendre la lecture. Mais comme il n’est pas simple de se faire livrer des romans, on peut les télécharger sur des liseuses. Les ventes de ces tablettes électroniques explosent depuis deux semaines.

En deux semaines, c’est devenu l’accessoire indispensable des lecteurs insatiables : la liseuse électronique et les centaines de livres qu’on peut y stocker. Voilà de quoi pallier la fermeture des librairies. Dans une famille résidant en banlieue parisienne, désormais, la liseuse circule même entre les parents et les enfants. À 12 ans, Salomé, elle aussi, adore la lecture. C’est donc par impatience de lire la suite de sa saga préférée qu’elle s’est mise à la liseuse électronique, où elle a pu télécharger un nouveau tome.

Les téléchargements multipliés par dix

L’enfermement va-t-il changer les habitudes des lecteurs ? Le premier week-end après le confinement, sur le site de la Fnac, les téléchargements de livres électroniques ont été multipliés par dix. Des ouvrages payants qui viennent de sortir, mais aussi des classiques, gratuits ou à petits prix. Des romans, mais pas seulement. Les ouvrages sont de plus en plus variés. À côté des liseuses en noir et blanc, les tablettes et les smartphones permettent désormais de lire des bandes dessinées en couleur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne