Confinement : les inquiétudes des viticulteurs en Alsace

FRANCE 2

En France, le secteur de la viticulture souffre de la crise économique liée au coronavirus Covid-19. Les exportations sont au point mort et les ventes s'écroulent. La filière demande des aides.

Des vignes à perte de vue. Comme chaque printemps, Nadine, viticultrice en Alsace, taille et attache les branches aux palissages. Continuer à travailler comme si de rien n'était, malgré la crise du coronavirus, pour oublier que les ventes sont au point mort. "Ça permet de se changer les idées, avec la conjoncture actuelle, c'est difficile de garder le moral. Je ne veux pas pleurer, mais c'est très difficile", confie la viticultrice.

Un cri d’alarme de la filière

Exportations, ventes directes, livraisons en grande distribution...  Tout s'est arrêté avec le confinement. Les viticulteurs alsaciens accusent le coup. "C'est un couperet de guillotine qui nous tombe dessus. Sur le mois de mars, la moyenne de chute de vente est de 80%", explique le président des syndicats des vignerons indépendants d'Alsace. Ils demandent des aides publiques rapides et redoutent un mois d'avril pire que le précédent. Un cri d'alarme face au silence qui a gagné la route des vins d'Alsace.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne