Confinement : les difficultés des personnes sans domicile fixe

France 3

"Pour rester chez soi, il faut un chez-soi" est le titre d’une pétition lancée par l’association Droits d’urgence qui vient en aide aux personnes sans domicile fixe. Dans une lettre, elle s’adresse au Premier ministre et lui demande, comment est-on confiné quand on n’a pas de logement ?

Les portes sont closes et les douches municipales inaccessibles tout comme le centre d’accueil de jour à Strasbourg (Bas-Rhin) qui abrite en temps normal une soixantaine de personnes. Les sans-domicile fixe sont dehors et essaient de trouver une solution de repli comme Manuel à la rue depuis 10 ans : "Le gouvernement dit qu’on doit rester confiné dans nos maisons, je suis d’accord pour ça, mais nous, on n’a pas de maison".

Un lieu pour se poser, souffler un peu

Dans ce lieu, il est possible de prendre une douche, mais il faudrait d’autres structures pour répondre à toutes les demandes. C’est un lieu pour se poser, souffler un peu, dans des locaux où les chiens sont acceptés. Valérie Suzan, présidente de Strasbourg action solidarité applique les consignes de précaution face au virus. Dans ce lieu, il est possible de prendre une douche, mais il faudrait d’autres structures pour répondre à toutes les demandes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne