Confinement : les députés de l’opposition pourront débattre des mesures prévues par le gouvernement

France 3

Alors que le gouvernement peaufine sa stratégie pour les mois à venir, les députés de l’opposition veulent avoir leur mot à dire. En direct de l’Assemblée nationale, à Paris, Thierry Curtet fait le point sur les débats qui agitent l’hémicycle.

Les députés de l’opposition ont obtenu satisfaction mardi 21 avril : ils pourront voter notamment sur deux sujets sensibles du déconfinement. "Les députés vont pouvoir débattre des mesures prévues par le gouvernement, mais surtout, dès la semaine prochaine, du dispositif Stop Covid-19, cette application qui doit permettre de tracer les déplacements des malades grâce à leur téléphone portable", explique Thierry Curtet, en direct de l’Assemblée nationale, à Paris.

Un confinement assoupli pour les débats

Le projet divise dans tous les camps, y compris au sein de la majorité. "Attention, il ne s’agira pas d’une loi, mais bien d’un débat, obtenu sur insistance des députés des différentes oppositions. L’Assemblée nationale va donc relâcher un peu son confinement pour permettre à plus de députés d’être présents dans l’hémicycle au moment de ces débats. Ils devront respecter les distances de sécurité entre eux, car chacun se souvient qu’il y a quelques semaines, l’Assemblée nationale était l’un des foyers de contagion", rappelle Thierry Curtet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne