Confinement : les consommateurs se ruent dans les supermarchés

France 3

Depuis le mardi 17 mars, on constate une ruée vers les supermarchés. Pourtant, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire l’a assuré : il n’y a pas de risque de pénurie.

Scène de cohue, ou queues interminables mais disciplinées. Les clients se sont précipités ce mardi 17 mars au matin dans les supermarchés. À Bois-d’Arcy dans les Yvelines, ils étaient des dizaines, bien avant l’ouverture, avec des gants, des masques parfois, et quand les portes s’ouvrent, c’est encore la bousculade. Des scènes hors du commun, que la crise sanitaire du Covid-19 tend à multiplier à travers la France.

« Pas de provisions »

« On est obligé de filtrer ». Chacun avait dans la matinée une bonne raison de faire ses courses. « Hier, je travaillais, donc aujourd’hui, je viens faire mes courses. Mais pas des provisions, pas dévaliser le magasin », justifie un homme avec son caddie. « Ça fait quatre jours qu’on essaie de faire des courses, et quatre jours qu’on n’a pas pu », raconte un autre. Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture l'avait pourtant rappelé : ""Pas de problème d'approvisionnement de l'alimentation."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne