Confinement : les auto-écoles au point mort

France 3

Avec le ralentissement du pays, pour faire barrage à l'épidémie de coronavirus, difficile de passer son permis de conduire.

Depuis le début du confinement, qui en est à son 30e jour jeudi 16 avril, les auto-écoles ont vu leur activité être mise en suspens. Pour les futurs candidats au permis de conduire, cette longue période sans leçon est un réel défi. Pour ne rien oublier, des cours sont disponibles par internet, notamment pour préparer l'examen du code de la route. "Je fais ça deux heures par jour, cinq fois par semaine", explique une future conductrice.

Des moniteurs au chômage partiel

En ce qui concerne les leçons de conduite, les auto-écoles sont contraintes de les annuler. "On supprime chaque jour les élèves qui étaient programmés", confirme le gérant d'une agence dans l'Oise. Conséquence : ses cinq salariés ont dû être mis au chômage partiel. En tout, il y a plus de 13 000 auto-écoles en France, avec plus de 26 000 salariés. Tous attendent avec impatience le 11 mai, date choisie par le gouvernement pour amorcer le déconfinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne