Confinement : la justice tourne au ralenti

FRANCEINFO

Si la délinquance reste d’actualité en France, la justice ne fonctionne pas au même rythme en raison des mesures de confinement qui ralentissent parfois le processus.

Tous les secteurs de la France se retrouvent directement touchés par le confinement qui dure depuis plusieurs semaines dans le pays. Le système judiciaire n’échappe pas à ce phénomène. « Sur les auditions de comparution immédiate, elles ont toujours lieu puisque cela correspond aux affaires pénales qui sont dites urgentes. Mais pour tout ce qui est de l’autre pénal, tout ce qui n’est pas qualifié d’urgent, aujourd’hui on a un quasi arrêt de toutes les procédures », décrypte maître Joëlle Forest-Chalvin, vice-bâtonnier au barreau de Lyon (Rhône-Alpes).

Des conditions d’emprisonnement toujours critiquées

Plusieurs personnes n’ont pas confiance envers le système pénitencier français et sa capacité à garantir de bonnes conditions d’hygiène en cette période d’épidémie de coronavirus. « Des avocats pénalistes, conscients des conditions sanitaires qui ne sont absolument pas assurées en détention, demandent des remises en liberté. C’est des demandes qui, effectivement, se multiplient aujourd’hui par les avocats », reconnaît Maître Joëlle Forest-Chalvin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne