Confinement : la délinquance continue de frapper à Paris

FRANCEINFO

La maire de Paris Anne Hidalgo a réclamé, samedi 18 avril, plus de moyens pour faire respecter le confinement et lutter contre la délinquance dans la capitale.

Même en période de confinement, Paris reste parfois une ville en manque de sécurité. Dans le 18e arrondissement, certains dealers de drogue continuent de sévir tout en évitant habilement les contrôles de police. « On n’est pas en sécurité, c’est terrible », se plaint une habitante. Une situation problématique malgré le déploiement de policiers municipaux et gendarmes depuis plus d’un mois dans ce secteur pour contrôler les déplacements des Parisiens.

Anne Hidalgo réclame plus de moyens

Pour parvenir à faire face à une délinquance qui continue de sévir, la maire de la capitale Anne Hidalgo a demandé davantage de moyens. Parmi les personnes directement touchées par l’incivilité d’une part de la population, les commerçants sonnent l’alarme et dénoncent notamment un non-respect des distances de sécurité avec un afflux important de personnes. « La préfecture a mis un couvre-feu à partir de 12h30. Pour l’instant on y échappe car on se trouve à 20 mètres de la zone confinée mais si nous n’arrivons pas à discipliner nos clients, forcément ils vont étendre la zone », craint Thierry Mélodie, l’un d’entre eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne