Confinement : "Je ne cesse de penser à ces soignants qui se battent comme des fous", témoigne l'actrice Ariane Ascaride

France 2

Au treizième jour du confinement, dimanche 29 mars, la comédienne Ariane Ascaride donne ses impressions.

Le confinement, mis en place le 16 mars pour lutter contre le coronavirus Covid-19, en est à son treizième jour dimanche 29 mars. Pour le monde des artistes, la fermeture des lieux culturels a signé la fin du travail. "Il y a des jours où ça va, il y a des jours où ça va moins bien. J'ai des amis qui sont malades donc c'est un vrai souci", explique l'actrice Ariane Ascaride en direct.

Ne pas oublier les soignants à la fin de la crise

"Je ne cesse de penser à ces gens qui sont malades et à ces gens qui se battent comme des fous pour les soigner. J'aimerais dire que quand on sortira de tout ça, qu'on n'oublie pas, que l'on fasse de grandes grandes grandes manifestations de soutien pour ces gens qui pendant longtemps ont essayé de se faire entendre et n'ont pas pu se faire entendre. C'est vraiment un souci", poursuit la comédienne qui a reçu le César de la meilleure actrice en 1998.

Enfin Ariane Ascaride a raconté combien selon elle ce confinement n'est pas vécu "de manière égale" par tous, rejoignant le propos qu'elle avait tenu la semaine dernière dans une lettre lue à la radio, sur France Inter, une lettre de contrition adressée à un adolescent inconnu. Elle y expliquait en quoi la pandémie actuelle révèle et exacerbe les inégalités sociales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne